Logo ARS


C'est la rentrée ! Où en êtes-vous de vos vaccins ?

Grâce aux actions menées par l’Agence régionale de santé d’Aquitaine (ARS) et ses partenaires* depuis plusieurs années, le niveau de vaccination des Aquitains est en voie d’amélioration. Il reste néanmoins encore inférieur à la moyenne nationale pour de nombreuses maladies. Alors RESTONS MOBILISÉS !
Pour la troisième année consécutive, l’ARS souhaite donc inviter chaque Aquitain à l’occasion de la rentrée à vérifier ses vaccinations auprès d’un professionnel de santé : médecin, pharmacien, infirmière, sage-femme ou dans un centre de vaccination.
La vaccination : à chaque âge de la vie, elle est nécessaire !

La plupart du temps, les personnes qui ne sont pas à jour de leurs vaccins l’ignorent. C’est regrettable car sans le savoir, elles se mettent en danger et prennent le risque de contaminer les personnes les plus vulnérables de leur entourage : nouveaux nés, personnes âgées ou fragiles…
Pourtant, le vaccin est la seule protection efficace contre certaines maladies infectieuses, qui peuvent conduire à l’hôpital : atteintes respiratoires ou du cerveau, surdité, stérilité...
Chacun doit avoir également conscience, qu’à chaque âge de la vie, la vaccination est nécessaire, puisque des rappels sont prévus et des vaccins sont conseillés pour certaines populations (en fonction de l’âge, de la profession, …).

Informer et protéger les adolescents et les jeunes adultes, une des priorités en Aquitaine

Les adolescents et les jeunes adultes sont :

  • particulièrement touchés par les maladies infectieuses et leurs complications,
  • exposés à des risques particuliers liés à cet âge de la vie,
  • il s’agit potentiellement de futurs parents, ce qui permet de protéger les enfants à naître et les nourrissons.

> rougeole, oreillons, rubéole, coqueluche, hépatite B, diphtérie tétanos poliomyélite, méningite, il est important de vérifier la protection vaccinale et de faire les rattrapages, si nécessaire, afin de se protéger et de protéger son entourage.

Restez particulièrement vigilants face à la rougeole avec le vaccin ROR

 

  • le niveau de protection vaccinale, bien qu’en progrès, est toujours insuffisant pour éviter un retour de l’épidémie,
  • cette maladie peut avoir des conséquences graves : pneumonies et encéphalites.

L’Aquitaine a été impactée par une épidémie de rougeole entre 2008 et 2011 : 1 cas sur 2 a concerné des 15 à 30 ans et 30 % des personnes ont été hospitalisées.

> il existe une seule solution pour se protéger : la vaccination avec deux doses pour les personnes âgées de 1 à 32 ans.

Un moyen simple de suivre vos vaccins : le carnet de vaccination électronique

Le carnet de vaccination électronique vous permet de savoir facilement où vous en êtes dans vos vaccins.Créer son carnet de vaccination électronique est simple et gratuit. Il vous suffit de remplir une fiche de renseignements et de la faire valider par votre médecin traitant. Le carnet de vaccination électronique vous alerte par SMS ou mail au moment de vos rappels.Créez votre carnet de vaccination électronique sur www.mesvaccins.net ou en téléchargeant l’application Smartphone MesVaccins.

La vaccination : parlez-en à votre médecin, pharmacien, infirmier ou sage-femme.
Protégeons-nous, vaccinons-nous !

 

* CHU de Bordeaux, Union régionale des professionnels de santé d’Aquitaine (médecins libéraux, pharmaciens), Conseils de l’Ordre des pharmaciens, Mutualité Française Aquitaine, caisses d’assurance maladie d’Aquitaine (CPAM, MSA, RSI), Rectorat de Bordeaux, Service interuniversitaire de médecine préventive et de santé des étudiants, Groupe d’étude en préventologie, Mairie de Bordeaux, Conseils généraux (Dordogne, Gironde, Landes, Lot-et-Garonne, Pyrénées-Atlantiques)